QlikView, l’outil de Business Intelligence

logo_qlikview

QlikView est un outil qui possède des fonctionnalités ETL (c’est-à-dire d’Extraction, de Transformation, et de Chargement / Loading). Il permet d’extraire des données de sources spécifiées (comme une base de données, un fichier .txt, des fichiers Excel, etc.), de les transformer (effectuer un « nettoyage des données », comme par exemple des mises en majuscule / minuscule, des remplacements de caractères, des correspondances entre un code et un libellé, etc.) et de les charger dans l’application. Tous les chemins d’accès vers les sources sont mémorisés dans le fichier QlikView. Une fois chargées, les données peuvent ensuite être mises en forme dans une visualisation.

Prise en main de Qlik Sense

qlik-logo-2x

Le dernier outil de Qlik, Qlik Sense Desktop,  est un outil de type « self-bi » (ou de « data discovery ») conçu pour permettre à un utilisateur de mener ses propres analyses de manière autonome. Plus d’informations sur les outils de type « data discovery » sont disponibles ici : http://www.netapsys.fr/publications/data-discovery-l-alternative-la-bi

Cet article présente, de manière succincte, les différentes étapes menant à la création d’un tableau de bord avec Qlik Sense Desktop. Du chargement des données dans l’application à l’utilisation d’un tableau de bord, chaque étape est parcourue pour offrir une vue d’ensemble de l’utilisation de cet outil.

Zendesk Bime : création de tableaux de bord

bime-blog

BIME est une plateforme cloud d’analyse des données d’entreprise. BIME permet de vous connecter à la fois à vos données en ligne et locales, de créer des connexions à toutes vos sources de données, de créer et exécuter des requêtes, de créer vos tableaux de bord facilement et de les partager avec vos collaborateurs.

Lorsque vous vous inscrivez au service BIME, vous pouvez créer des tableaux de bord à partir de multiples sources de données dont voici la liste.

Microsoft Power BI : création de tableaux de bord

PowerBI

Power BI est un service cloud d’analyse de données d’entreprise qui vous offre un aperçu unique de vos données d’entreprise les plus essentielles. Contrôlez la santé de votre entreprise à l’aide d’un tableau de bord dynamique, créez des rapports interactifs efficaces avec Power BI Desktop et accédez à vos données lorsque vous êtes en déplacement grâce aux applications Power BI Mobile natives. Dans notre cas, nous allons parler du logiciel Power BI Desktop.

IBM Cognos : solution de Business Intelligence

IBM Cognos offre des fonctions de reporting, d’analyse, de modélisation, de planification et de collaboration qui tiennent compte des besoins des différentes initiatives en matière de business intelligence, de gestion des performances et d’analyse métier.

Dans notre cas, nous allons parler des logiciels Framework Manager et Report Studio de cette suite qui consistent respectivement en une modélisation de données et une création de rapports.

J’ai testé le dernier né de chez Qlik : Qlik Sense Desktop

Qlik a publié un communiqué de presse le 24 juillet 2014, annonçant la sortie de son dernier né : Qlik Sens Desktop. Plutôt que de paraphraser, je vous invite à lire l’article publié sur le site de Qlik : http://www.qlik.com/fr/company/press-room/press-releases/2014/fr/0724-qlik-lance-qlik-sense-une-application-discovery-visualisation-donnees-nouvelle-generation

J’ai donc testé cette application prometteuse ; je vous livre ici mes premières impressions.

Les applications SAAS ou les années glorieuses des éditeurs

SAAS : Software As A Service

Les applications SAAS se substituent peu à peu aux applications appelées ASP (Application Software Provider). Ces dernières proposaient une application front-end (architecture Client/Serveur) alors qu’aujourd’hui Les SAAS sont plutôt focalisées sur du Full Web. Le principe du SAAS est de fournir un service en proposant une offre « tout compris » qui permet au client de n’être qu’un simple utilisateur de la solution. Cette gestion en boîte noire permet au client de réduire les coûts (ressources, serveurs, support). Le fournisseur de son côté s’occupe des accès, licences, supports et hébergements des données clients. Les applications SAAS sont assez répandues dans les progiciels métiers, la messagerie, les outils de travail collaboratifs, les ERP ou encore la BI. Les solutions ne sont pas forcément payantes, par exemple Google propose en ouvrant un compte chez eux, l’hébergement des emails (la taille du compte étant assez importante, l’archivage en local devient optionnel), un agenda, un chat …. Le service est gratuit et accessible partout avec une connexion internet, aucune installation n’est nécessaire … Dans une enquête au sein du Club Décision DSI (Club indépendant qui rassemble les décideurs informatiques de 900 entreprises publiques ou privées) publiée sur le journal du Net en Juillet 2011, 57% avaient déclaré utiliser des applications en mode SAAS. Pour 54%, il s’agit de solutions métiers, 32% de solutions RH et logistiques, 11% d’outils de reporting et 11% d’ERP. Dans un article plus récent datant du 25 Avril 2013, le JDN (Journal du Net) rapporte une croissance de 18% pour les éditeurs d’applications SAAS pour 2012 et 27% de croissances pour les éditeurs français. Nous retrouvons dans les plus importantes croissances : Oodrive dans le stockage en ligne (+41%), Neolane dans le CRM (+37,5%), Talentsoft dans la RH (+ 20%).