TFS : contrôleur de code source, oui mais pas que

Team Foundation Server de Microsoft, TFS, est connu principalement comme un contrôleur de code source au même titre que Git, SVN etc… Dans cet article, je vais vous montrer que TFS n’est pas qu’un simple logiciel de gestion de version mais un outil complet pour gérer un projet. Je vais me baser sur la version Online car elle ne nécessite pas d’installation et est gratuite pour une utilisation restreinte (nombre de personnes limité et utilisation des services limitée également). On parle aussi de Visual Studio Team Service, mais ici on gardera la dénomination TFS.

LINQPad (Partie 2)

logo

LINQPad

Dans l’article précédent, nous avons présenté ce que c’est LINQPad et montré à travers des exemples comment il peut nous être très utile pour le développement et le test des requêtes LINQ.

LINQPad est utilisé pour interroger les bases de données SQL pour MySQL, Oracle ou SQLite et d’autres sources de données telles que OData ou WCF Data Services en utilisant LINQ.

L’exemple suivant constitue la suite des exemples précédents.

LINQPad (Partie 1)

logo

LINQPad

 

Présentation

LINQPad est un outil de développement .NET pour exécuter et tester des requêtes LINQ avec les langages qui supportent LINQ à savoir SQL, VB 9, F# 1.1.8.1 ou C# 3. Il permet aussi d’interroger les bases de données en SQL et les sources de données comme OData ou les WCF data services.

Il existe aussi un forum d’utilisateurs de LINQPad http://forum.linqpad.net/

LINQPad existe en plusieurs versions disponibles sur ce lien https://www.linqpad.net/Purchase.aspx : Free, Pro, Developer et Premium. Dans l’ordre, chaque version offre plus de fonctionnalités que les précédentes . La version gratuite est basique et offre peu de fonctionnalités. Seule la version Premium offre un debugger avec la pile d’appels, threads, variables locales / fenêtres de surveillance et points d’arrêt. L’IntelliSense, elle, est disponible qu’à partir de la version Pro.

L’intérêt d’utiliser cet outil est de pouvoir tester et déboguer le code sans avoir besoin d’un IDE tel que Visual Studio.

Visual Studio 2017

Suivant son rythme (quasi) habituel de deux ans, Microsoft prévoit la sortie cette année d’un nouveau Visual Studio. En Preview depuis un peu moins d’un an sous le nom de Visual Studio “15”, la Release Candidate de Visual Studio 2017, publiée il y a un peu plus de deux mois, est l’occasion de se pencher sur les nouveautés apportées par cette nouvelle mouture.

Ajouter un nouveau type de produit dans Magento 2

magento2

Magento dispose de nombreux types de produit qui permettent de générer des catalogues complets et adaptés aux besoins des vendeurs. Il en est de même pour la version 2 de la solution E-Commerce.

Si chaque type définit un comportement et des attributs qui lui sont propres, il est parfois nécessaire de créer un nouveau type afin de répondre à de nouveaux besoins.

Cet article décrit comment déclarer un nouveau type de produit et comment lui associer un comportement qui lui est propre. Le code est basé sur la version 2.1.2 de Magento.

Un exemple de Custom Attribute

Lors d’un projet d’application Web permettant de gérer les problématiques et contraintes liées au domaine de la sécurité au travail, et après une longue période de développement, une demande a été soulevée par le client visant à permettre de crypter en base de données certaines informations stockées. Dans ce contexte de sécurisation de l’information en base, il a fallu chercher à généraliser le fonctionnement de cryptage pour le développement à effectuer les évolutions à venir.
C’est dans ce contexte que le Custom Attribute s’est révélé être un allié précieux.

Mini-site (un site monopage à onglets) html – css3

Une application web monopage (en anglais single-page application ou SPA) est une application web accessible via une page web unique. Le but est d’éviter le chargement d’une nouvelle page à chaque action demandée, et de fluidifier ainsi l’expérience utilisateur. Deux méthodes existent pour ce faire : soit on charge l’ensemble des éléments de l’application (contenu, images, CSS et JavaScript) dans un unique fichier HTML, soit on récupère et affiche dynamiquement les ressources nécessaires en fonction des actions de l’utilisateur. Le terme a été introduit par Steve Yen en 2005. (Wikipédia)

Nous n’avons qu’une seule page html contenant plusieurs onglets.