Installer un plug-in sur JIRA (1/2)

Dans le monde des outils collaboratifs, les produits d'Atlassian présentent une particularité intéressante : la richesse de leur écosystème. Les produits de l'éditeur australien bénéficient en effet d'un vaste catalogue de modules qui permettent d'enrichir l'expérience des utilisateurs en apportant aux logiciels des fonctions dont ils ne disposent pas de base.

Les add-ons Atlassian en chiffres

Le marketplace d'Atlassian en chiffres

Un peu moins de la moitié des plug-ins disponibles au téléchargement sur la marketplace Atlassian sont installables sur le navire amiral de l'éditeur : JIRA. Mais comment enrichir son JIRA avec des plug-ins ? Suivez le guide.

Les types de plug-ins

Les plug-ins (ou add-ons) destinés à l'installation sur JIRA sont répartis en trois types par Atlassian :

  1. le type 1 ;
  2. le type 2 ;
  3. les plug-ins Atlassian Connect, uniquement destinés aux produits hébergés dans le « nuage » Atlassian : Atlassian Cloud. Ils dépassent l'objet de cet article et nous ne nous étendrons pas sur le sujet.

Les types 1 et 2 s'adressent, eux, indistinctement, au Cloud et aux instances hébergées en interne par l'utilisateur. Qu'est-ce qui les distingue ? Simplement la version du framework utilisé pour les concevoir. Ceci a toutefois une conséquence pratique : les plug-ins de type 2 sont installables (et dés-installables) en quelques clics, dynamiquement, directement au travers de l'interface d'administration de JIRA, ce qui n'est pas le cas des type 1.

Installation, mode d'emploi

Installer un plug-in de type 1

Atlassian a doté ses produits d'un plug-in destiné à gérer les plug-ins tiers : l’Universal Plugin Manager (UPM). Malheureusement, ce dernier ne permet pas de gérer l'installation ou la désinstallation d'un plug-in type 1 sur JIRA. Aussi faut-il suivre la démarche suivante.

  1. Télécharger le plug-in de type 1 souhaité, par exemple JavaMelody Monitoring Plugin. Ces plug-ins sont repérables au fait qu'ils ne présentent pas, sur la marketplace, de bouton Install mais un bouton Download à la place ;
  2. Arrêter JIRA ;
  3. Déposer le fichier téléchargé dans le dossier d'installation du JIRA : <INSTALL_DIR>/atlassian-jira/WEB-INF/lib ;
  4. Redémarrer JIRA.

La désinstallation du plug-in consiste simplement à supprimer du dossier le fichier précédemment installé suivant cette méthode.

Fastidieuse, la démarche ci-dessus est devenue rare car, fort heureusement, en ce début 2017, les plug-ins type 1 sont minoritaires par rapport aux plug-ins de type 2 et ceux-ci, même s'il reste possible de suivre le même mode opératoire que ci-dessus (seul le répertoire de destination change), disposent d'un moyen beaucoup plus simple pour leur installation / désinstallation.

Installer un plug-in de type 2

Tout d'abord, il est nécessaire de s'authentifier sur JIRA avec un compte disposant des privilèges administrateur, sans quoi, il sera impossible d'installer quoi que ce soit. Puis se rendre dans la page d'administration des plug-ins (JIRA administration > Add-ons sur un JIRA en version originale anglaise.)

On arrive dans l'interface de recherche de la marketplace Atlassian ; il suffit alors de rentrer tout ou partie du nom du plug-in recherché (1) puis, une fois trouvé de cliquer sur le bouton bleu (2).

Vue du marketplace

Interface du marketplace dans JIRA, fournie par le plug-in UPM

Le bouton bleu peut afficher deux textes : Install (Installer) si la licence du plug-in est gratuite, Free trial (Essai gratuit) si elle est payante. Si le bouton est blanc et affiche Manage (Gérer), c'est que le plug-in correspondant est déjà installé. cliquer sur le bouton emmène alors vers l'autre partie de l'interface UPM : la gestion des  plug-ins installés (mises à jour, paramétrage éventuel de la licence, informations sur la version du plug-in installé, désactivation, désinstallation, etc.)

Une fois cliqué sur le bouton d'installation, UPM se charge seul de télécharger la version la plus récente du plug-in correspondant à la version de l'application JIRA, ce qui garantit que tout plug-in téléchargé par ce biais sera compatible et fonctionnel avec le JIRA pour lequel il est installé.

Vous voici armés pour enrichir votre JIRA et le connecter avec votre dépôt Subversion ou Git, permettre aux utilisateurs de dessiner des diagrammes, gérer des feuilles de route ou des tests logiciels.

Tout ceci requiert toutefois un grand nombre d'étapes manuelles et nous verrons, dans une prochaine partie, comment il est possible d'automatiser l'installation d'un plug-in, car l'essence de l’informatique n'est-elle pas de faciliter les tâches répétitives ?

Enregistrer

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *