Focus sur les conférences de DEVOXX France 2013 (Partie 2)

Dans cette partie je présenterai la keynote réalisée par Alexis Moussine-Pouchkine lors de l'ouverture des keynotes de la dernière journée du DEVOXX France 2013.

Alexis Moussine-Pouchkine, ancien ambassadeur du projet GlassFish travaille aujourd'hui au sein de Google. Durant sa keynote, il nous a décrit l'une des problématiques récurrente de JAVA, la gestion des ressources, sous le thème du DEVOXX France 2013 : le passé, le présent et le futur.

Il nous a donc replongé sur l'historique de cette problématique.

C'est en 2001 avec le début de la JSR 121 (Application Isolation API Specification) que l'on commence à s'intéresser à l'amélioration de la gestion des ressources. Malheureusement cette JSR, comme bien d'autre, est très peu utilisée. Pour preuve, OSGi ne l'utilise pas.

En 2004, JAVA a sorti la plus importante mise à jour de son histoire avec l'arrivée de la version 5 (l'introduction des génériques, concurrence , etc.) puis en 2005 une nouvelle JSR laissée dans les limbes de l'histoire, la JSR 284 ( Resource consumption management API).

En 2011, JAVA 7 sort avec beaucoup de nouveautés syntaxiques du langage (catch multiple, l'inférence des types générique, etc.) et une nouvelle instruction bytecode « invoke dynamic ».

Pour la huitième version de JAVA, l'effort apportera son lot de nouveautés avec l'introduction du support des lambda expressions et la nouvelle API « date and time » basée sur la bibliothèque joda time. Cependant cette version se focalisera également sur la gestion des ressources matérielles avec l'amélioration de la gestion du « multi-threading » et l'usage des cores (CPUs et GPUs).

Enfin, JAVA 9 portera encore un effort supplémentaire sur la gestion des ressources à l'aide de la modularité des programmes JAVA via le projet JIGSAW permettant de ne sélectionner que les ressources dont un programme JAVA a réellement besoin.

Bref, pour conclure, il en ressort que JAVA n'a pas dit son dernier mot sur la gestion des ressources, du moins pas encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *