Distinguez vos différents serveur SQL en un coup d’oeil !

Suite au déroulement de nombreux projets, un développeur se trouve rapidement face à un Microsoft SQL Server Management Studio comprenant une dizaine ou plus, de serveurs de base de données enregistrés. Même si les noms donnés à ces derniers sont parlants, par exemple "ProjetXY_Recette", il est fréquent de perdre du temps en cherchant le bon nom dans une liste longue voire même d'ouvrir le mauvais serveur. Voici quelques astuces pour répondre à cette problématique organisationnelle...

Pour cela, il suffit d'afficher la fenêtre des "serveurs inscrits" si ce n'est pas déjà le cas  : "Affichage" --> "Serveurs inscrits" ("Registered Servers" en anglais) ou plus simplement "Ctrl + Alt + G". La fenêtre apparaît alors et il est conseillé de l'épingler pour des raisons pratiques.

Nous allons maintenant créer différents dossiers. Pour ma part, je crée un dossier par projet en faisant un clic droit sur "Groupe de serveurs locaux" puis "Nouveau groupe de serveurs". Pour ajouter ce nouveau "dossier", seul un nom est demandé et une description (optionnel). A noter qu'il est possible de créer dans ces "dossiers" d'autres dossiers pour une organisation encore plus affinée pour des projets plus importants.

Une fois les groupes de serveurs créés, il ne reste plus qu'à y ajouter les serveurs à l'emplacement choisi : faire clic droit sur l'un des groupes de serveurs que l'on vient de créer, puis cliquer sur "Nouvelle inscription de serveur".

Nous pouvons maintenant renseigner le "nom du serveur" c'est-il-dire son adresse (et le port s'il y en a un), ainsi que les informations d'authentification habituelles. Puis nous devons renseigner le "Nom du serveur inscrit" qui correspond au nom qui apparaîtra dans la fenêtre des serveurs inscrits ainsi une "description du serveur inscrit" qui apparaîtra au survol de la souris :

Ici, dans le groupe de serveurs "Projet Secret", nous avons ajouté 3 serveurs dont les noms s'affichent en dessous de notre dossier Projet.

Enfin, pour se connecter/ouvrir la fenêtre "Explorateurs d'objets" d'un serveur de base de données apparaissant dans notre nouvelle liste, quatre solutions :

  • soit un double clic,
  • soit clic droit puis "Explorateurs d'objets". Il est également possible d'ouvrir une fenêtre de commande SQL pour lancer une requête sur ce serveur en faisant un clic droit puis "Nouvelle requête" ou, plus simplement, en sélectionnant le serveur puis "Ctrl + N".

A présent, nos serveurs de base de données sont organisés et séparés par projet, mais une fois de nombreuses fenêtres de commande SQL ouvertes, il reste compliqué de distinguer rapidement le serveur sur lequel la requête sera exécutée.

Et maintenant les couleurs !

Les fenêtres de commande SQL s'accumulant, nous pouvons vite arriver au moment où nous ne savons plus sur quel serveur sera lancée notre requête.

Ce bandeau n'est donc pas forcément parlant au premier coup d’œil. Même dans un cas où nous n'aurions qu'un seul projet, si nous avons un serveur de DEV et un serveur de PROD, il peut arriver que nous exécutions malencontreusement une requête sur le deuxième plutôt que le premier, ce qui peut s'avérer plutôt catastrophique.

Pour éviter cela, il existe une option plutôt bien cachée et pour le moins pratique : attribuer des couleurs aux serveurs de base de données.

Pour ce faire, nous sommes obligés de passer par un groupe de serveurs (expliqué dans la première partie de cet article). Dans la fenêtre des "serveurs inscrits", faire un clic droit sur un serveur auquel on souhaite attribuer une couleur, puis "Propriétés". Choisir ensuite l'onglet "Propriétés de connexion" et cocher la case "Utiliser une couleur personnalisée". Cliquer alors sur le bouton "Sélectionner", choisissez une couleur puis validez en cliquant sur "OK" :

Cliquez ensuite sur "Enregistrer" pour confirmer ce changement.

En ouvrant ensuite une fenêtre de commande SQL depuis ce même serveur, on obtient une fenêtre avec le bandeau suivant :

On voit alors tout de suite que notre commande SQL va être exécutée sur le serveur de DEV et ce au premier coup d’œil !

A contrario, on pourra par exemple attribuer une couleur rouge à un serveur sur lequel on ne doit pas exécuter de requêtes ou à un serveur critique sur lequel les requêtes exécutées doivent être réfléchies :

Avec ces astuces, votre Microsoft SQL Server Management Studio pourra tendre à être organisé, vous faciliter le travail et réduire le risque d'erreur, plutôt pratique !

A noter parmi les autres options disponibles dans la fenêtre des propriétés du serveur, onglet "Propriétés de connexion" : "Se connecter à la base de données" qui permet de définir la base de données sur laquelle sera positionnée par défaut la fenêtre de commande SQL ouverte, encore un gain de temps voire un risque d'erreur moindre si une seule des bases d'un serveur doit être utilisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *