PHPTour 2017 : TaguaVM

Au cours du PHPTour 2017, Ivan Enderlin nous a présenté un projet sur lequel il travaille en collaboration avec Julien Bianchi et Sébastien Houzé depuis février 2016 : TaguaVM, une machine virtuelle expérimentale pour le PHP.

Quoi de mieux que ses propres mots pour présenter l'outil :

L'objectif du projet Tagua VM est de fournir une VM PHP qui garantie un haut niveau de sûreté et de qualité en supprimant des larges classes de vulnérabilités, grâce à des outils appropriés comme Rust et LLVM.
Rust est un langage remarquable qui apporte des garanties fortes à propos de la sûreté de la mémoire. C'est aussi un langage très rapide qui rivalise avec C.
LLVM est une infrastructure de compilateur célèbre qui apporte de la modernité, des algorithmes à la pointe, des performances, une suite d'outils pour développeur etc.
Ce projet va résoudre trois problèmes en une fois :

    1. Fournir un niveau haut niveau de sûreté et de qualité en supprimant des larges classes de vulnérabilité, et ainsi éviter des coûts de bugs dramatiques ;
    2. Fournir de la modernité, une nouvelle expérience développeur et des algorithmes à la pointe de la recherche, donc des performances ;
    3. Fournir un ensemble de bibliothèques qui vont composer la VM et qui pourront être réutilisées en dehors du projet (comme le parseur, les analyseurs, les extensions etc.).

Go… Perf !

Pourquoi s’intéresser à Go ? Parce qu’à Go sont associés les mots suivant : simplicité, rapidité, concurrence, microservice et surtout parce que Docker est écrit en Go. Go est fait pour la partie serveur, c’est un concurrent direct de Node.js.

Quelles sont les qualités d’une nouvelle plateforme de développement côté « serveur » ? Revenir à la simplicité, mettre en œuvre les principes de séparation d’intention et de cohérence forte. Simplicité pour le développeur, mais aussi un cycle de vie efficace de la conception, en passant par le développement, par les tests, par l’intégration et enfin par la mise en production.

SOA is dead long live Microservices

A n’en pas douter, les architectures microservice sont la tendance hype du moment. Une nouvelle vague de patterns d’architecture vient donc en écraser une autre. Et bien pas si sûr ! Martin Fowler, auteur bien connu, a publié un article intitulé « Microservices ». Dans cet article nous pouvons lire « the microservice style is very similar to what some advocates of SOA have been in favor of ». Cette phrase prend tout son sens pour certains architectes. Parmi ceux-ci, il y a Anne Thomas Manes qui dans un post fameux du 5 janvier 2009, « SOA is dead ; Long Live Services », écrivait : « the word “SOA” is dead, the requirement for service-oriented architecture is stronger than ever… If you want spectacular gains, then you need to make a spectacular commitment to change ». Il semblerait que l’architecture à base de microservices vise à atteindre cet objectif !

Bus d’entreprise – Architecture de production

Un bus d’entreprise est maintenant un élément commun des systèmes d'information. Il permet de véhiculer les messages, les données et les commandes d'un système moderne. La conception et la réalisation de tels outils ne sont pas anodines et leurs indisponibilités ont un coût qu'il convient d'anticiper. Cet article liste les éléments clés à prendre en compte pour une exploitation sereine et maitrisée.

Client léger Web : attention aux dérives

Les applications Web, très largement utilisées chez les particuliers mais aussi en interne chez les entreprises, reposent sur l'utilisation de clients légers. Dans ce cas d'utilisation de clients légers Web, il convient de respecter certaines bonnes pratiques, sous réserve de rendre obèse son client. Si les applications mises à disposition des particuliers respectent généralement les bonnes pratiques du Web (sous peine de baisser son niveau concurrentiel), ce n'est pas toujours le cas des applications Web déployées en interne dans les entreprises.

Tour d'horizon de mauvaises pratiques constatées…

Oracle SOA – Référentiels d’Entreprise

Au cours d'un article précédent, je vous ai présenté l'installation de la plateforme SOA Suite. Je vous propose d'ajouter 2 outils complémentaires pour :

  1. Organiser les services en production au travers d'un annuaire UDDI.
  2. Gérer la définition et la conception des services.

Ces outils offrent la capacité de maîtriser les aspects Runtime et Design des services SOA en amont en aval de la SOA Suite (pour une vision de plus haut niveau, se référer à l'article sur le Modèle de maturité SOA) Cet article dresse une présentation technique rapide puis les éléments clés afin de réaliser cette installation complémentaire à la SOA Suite 11g PS6.

La révolution du Cloud

Le "cloud" tout le monde en parle. Les articles de presse en sont remplis. Les cabinets débordent de white-papers tous plus épais les uns que les autres. Mais en fait de quoi parle-t-on ? DropBox installé sur un HTC et un PC ? Que vient faire Microsoft dans ces articles ? Pourquoi toutes les DSI s'y intéressent ?

Avec quelques consultants Antéo, nous nous sommes lancés dans une vision synthétique. Notre rôle de conseil nous demande de prendre position. La voici !