Retour sur le Wordcamp 2016 – partie 1

wordcamp-paris-20162x

Le WordCamp est un événement centré autour du CMS WordPress et de sa communauté. Nous avons pu y assister pour sa 9ème édition à Paris pendant 2 jours les 5 et 6 février 2016.

Ce sont donc 2 jours dédiés à WordPress avec pas moins de 32 conférences (en français et en anglais) et plus de 500 participants.

Nous allons vous faire un petit récapitulatif des différentes conférences auxquelles nous avons pu assister au cours de ces deux jours. Le premier article portera sur la journée du vendredi et un second viendra le compléter avec la journée du samedi.

Première partie

Vendredi 5 février 2015 :

  • Vivre d’une extension ? L’exemple de WP Rocket

    La journée commence en beauté avec la conférence de Jonathan Buttigieg, co-fondateur de WP Media, auteur de WP Rocket. Il est aussi co-organisateur du WordCamp Lyon et Paris. On a pu voir comment lancer une extension WP sur le marché français et international, comment se faire connaître et comment perdurer avec ce modèle économique.

    Slides de la présentation

  • Pourquoi et comment lire du code WordPress ?

    Cette conférence de Willy Bahuaud, développeur / intégrateur depuis 10 ans, nous a permis d’améliorer notre process pour lire le code WordPress avec de nombreuses petites astuces et de « hacks ». Il nous a notamment démontré que lire le code depuis le début n’est pas une bonne idée, du fait de sa complexité, ou bien qu’il vaut mieux chercher par fonction ce qui nous intéresse comme les classes etc…
    Capture d’écran 2016-02-10 à 15.46.56

    La présentation est disponible ici

  • Industrialiser ses développements WordPress grâce au POO.Conférence plus technique par Thomas Deneulin, ingénieur en développement web chez YurPlan, qui nous a expliqué le passage du procédural vers l’Objet sur WP avec un tas d’exemples drôles et bien faits.
    CacWdKIW0AAYSgKLes slides de la présentation, c’est par ici !
  • A quel prix doit-on vendre un site WordPress ?

    Conférence de Nicolas Richer, anciennement consultant WP et maintenant formateur sur ElegantSchool. Ce que nous avons pu retenir de cette conférence, c’est que tout dépend du client, de ses besoins et objectifs : il y trois façons de calculer le coût d’un site WP : la tarification à la marge, le prix par rapport au marché ou la tarification à la valeur créée (c’est-à-dire ce que le site va générer comme bénéfices).

    Les slides c’est par ici !

  • Comment gérer des projets WP pour de gros clients ?

    Conférence très intéressante d’Emilie Lebrun, dirigeante fondatrice de l’agence web Whodunit, qui pourra nous aider au sein de Netapsys. Emilie Lebrun nous a donné énormément de conseils et a partagé son savoir en matière de gestion de gros clients. En effet, WordPress répond aux besoins du marché mieux que ses concurrents pour un prix plus compétitif.
    De même, on a aussi pu constater la prédominance de WordPress sur le Web en général comme par exemple avec cette slide.

    Cac_YgiWwAAgpSy

    Slides de la présentation

  • Accelerating Sales : why we all suck at marketing and what we can do to get better.

    Première conférence en anglais de la journée animée par Chris Lema. Cette conférence nous a permis d’acquérir quelques astuces pour réussir à vendre ses projets en démontrant que le marketing était tout aussi important que la qualité du code 😉
    DSC_0351

    Slides de la présentation

  • Réconcilier les développeurs avec les designers autour d’un thème WordPress

    Voilà le pari de cette conférence très dynamique de Matthieu Bousendorfer, directeur artistique chez WP Media et de Geoffrey Crofte, développeur web chez WP Media. Cette conférence a pour but de réconcilier et de renouer les liens professionnels entre les développeurs et les designers en faisant une bonne fois pour toute la paix. Nous avons eu le droit à de nombreux conseils à adopter lorsque l’on travaille ensemble avec par exemple, l’utilisation d’outils comme Slack, Avocode, inVision… etc.

    conf-dev-design

    Slides de la présentation

  • How to make your WordPress website Multilingual

    Seconde conférence en anglais de la journée, très riche et intéressante de Maciej Pilarski sur la meilleure manière de réaliser un site multilingue avec WordPress. En effet, de nombreuses questions se posent comme par exemple : faut-il utiliser des plugins ou bien en créer un, faut-il faire appel à des traducteurs ou traduire soi-même, bref un bon moyen de faire le point et de savoir comment procéder

    Slides de la présentation

 

Conclusion de cette première journée

Cette journée fut riche en informations et en conseils, ayant tous pour but de faire de WordPress un meilleur outil de travail au quotidien. WordPress est actuellement le CMS le plus utilisé au monde. Il est donc impératif et primordial pour chacun de nous de prendre ce fait en compte et de se pencher sur ce CMS, incontournable aujourd’hui comme dans les années à venir, afin de progresser et d’atteindre un niveau d’exigence à la hauteur de la demande.

DSC_0347

Malgré tout, et comme le résume si bien cette image, WordPress évolue vite mais laisse malheureusement beaucoup (trop) de libertés. C’est pourquoi il est de notre devoir de cadrer et d’être attentifs à ses évolutions.

IMG-20160209-WA0000

 

 

 

 

Pour voir les photos de l’événements c’est ici : Flickr WordCamp Paris 2016

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − 3 =