Un exemple de Custom Attribute

Lors d’un projet d’application Web permettant de gérer les problématiques et contraintes liées au domaine de la sécurité au travail, et après une longue période de développement, une demande a été soulevée par le client visant à permettre de crypter en base de données certaines informations stockées. Dans ce contexte de sécurisation de l’information en base, il a fallu chercher à généraliser le fonctionnement de cryptage pour le développement à effectuer les évolutions à venir.
C’est dans ce contexte que le Custom Attribute s’est révélé être un allié précieux.

Configuration du paiement sécurisé Ogone (Partie 1)

ingenico

paiements-ogone
Ogone est un opérateur de services de paiement en ligne, il propose aux sites e-commerce une solution de paiement virtuel qui sert de passerelle entre leur boutique en ligne et leur banque.

Depuis Janvier 2013, La société belge Ogone a été rachetée par le leader mondial des solutions de paiements Ingenico Group (ePayments et services).

Dans cet article, je vais vous expliquer comment implémenter le paiement avec ASP .NET C# dans  la page du panier d’un site e-Commerce.

Parcourir l’article

Appeler un Web Service avec authentification et par méthode GET

Le web foisonne d’exemples d’appels à des Web Services avec authentification. Dans la grande majorité, la méthode utilisée est la méthode POST.

Nous allons voir ici comment appeler un Web Service de type « Generic Handler » (extension .ashx) avec la méthode GET et avec une authentification « Basic » en ASP.NET Web Forms.

On prendra l’exemple avec des échanges en JSON via la bibliothèque « Newtonsoft.Json ».

A noter également qu’on considérera que les échanges se font via HTTPS.

Factoriser différents types de chaînes de connexion

ScreenHunter_469 Jul. 18 15.17

Si vous travaillez sur un projet .Net qui a plusieurs années d’histoire derrière lui, il est probable qu’il soit composé de plusieurs couches d’accès aux données, et donc, de plusieurs types de chaînes de connexion.

Voici un exemple : le projet contient un accès « à l’ancienne », à base de DataSet. Puis, plus récemment, un accès via Entity Framework a été mis en place (afin de moderniser l’application). Enfin, un module d’un autre projet doit venir se greffer dessus. Hors, ce dernier utilise un accès de type OLEDB.

Au lieu de se retrouver avec trois chaînes de connexions dans le fichier Web.config, on va pouvoir toutes les factoriser vers une seule ; en l’occurrence, celle d’Entity Framework.